stop
play
  • commandez par Internet à La Réserve

    par mail à  commande@librairielareserve.fr

    et retirez votre livre à La Réserve. Vous êtes prévenu par mail dès que le livre est disponible (mis de côté ou commandé pour vous).

  • Marc Dufumier à La Réserve mercredi 14 mars 20 h45

    Sur le bio, l’agriculture, les rapports Nord Sud. Un débat organisé avec la Biocoop du Mantois

  • nouveaux horaires à La Réserve Mantes-la-Ville

    Du mardi au samedi de 9 h 30 à 19 h 30 sans interruption. Feré dimanche et lundi.

  • Hélas La réserve à Epône c’est fini ! La Biocoop continue, bien sûr !
  • ESPACE LIBRAIRIE LA RESERVE A EPONE : LE BLOG

    Pour suivre toute l’actualité dans l’Espace librairie La Réserve à Épône, retrouvez notre blog en cliquant ICI.

    Hélas La réserve à Epône c’est fini ! La Biocoop continue, bien sûr !

  • Pour nous retrouver, il y a également la page Facebook

    http://www.facebook.com/librairielareserve

Rosa candida d’ Audur Ava OLAFSDOTTUR (traduit de l’islandais, éd. Zulma)

Rosa candida d’ Audur Ava OLAFSDOTTUR (traduit de l’islandais, éd. Zulma)

Le jeune Arnljotur quitte la maison paternelle pour s’envoler vers le continent. Dans son sac, trois boutures de rosa candida enveloppées dans du papier journal, un spécimen rare de rose à huit pétales. Imprégné du souvenir d’une mère récemment emportée par un accident de voiture, il se rend dans un lieu très retiré, un monastère célèbre pour sa roseraie aujourd’hui à l’abandon. Là il pourra se consacrer à la passion qu’il partageait avec sa mère : la culture des fleurs, et un goût profond pour la nature avec laquelle il entretient une proximité exceptionnelle.

Dans la serre du jardin familial, victoire sur l’âpre paysage naturel de la région (champs de lave et de lichens), il a, un petit bout de nuit, aimé et mis innocemment enceinte Anna, l’amie d’un ami. Flora Sol est sa petite fille de sept mois qu’il n’a vue que deux fois ( de très belles pages racontent l’accouchement auquel il a assisté). Son emploi bénévole, ainsi que l’arrivée inattendue d’Anna et de l’enfant, sera l’occasion de découvrir en lui l’adulte prêt à s’épanouir.

Ce jeune homme est un candide attendrissant et drôle, qui aime la vie telle qu’elle est, avec une simplicité authentique, dans une symbiose totale avec la nature et le végétal en particulier. Quoi qu’il arrive, la vie s’écoule paisiblement, nous sommes enveloppés dans une lecture en état de grâce, emplie de douceur et de profondeur à la fois.

Autour de lui gravitent des personnages également savoureux, comme le moine cinéphile et amateur de liqueur. Sensibilité, justesse psychologique, clarté et poésie de l’écriture, situation originale, tout concourt à rendre les personnages attachants.

Bref, un bonheur de lecture qui rappelle en écho l’écrivain finnois Paasilinna, et toute la saveur étrange et lumineuse de la littérature scandinave. Une littérature reposante, où tout est dédramatisé sans mièvrerie et cependant très réaliste.